Back to the Reviews listing
Théâtre des Champs-Élysées, Paris - www.concertclassique.com
Wednesday 13 May 2009

Anderszewski retrouve dès les premières notes de Dans les brumes son sens de l'interrogation en musique, invente à nouveau ces sfumatos fuligineux dont il a le secret. Tout est revenu, la poésie et la réflexion, enfin traduits dans un piano timbré, diseur, subtil. Les fantasmagories de Janacek y trouvent un surcroît de sens, habitées, transcendées comme jamais depuis la poésie plus allusive qu'y mettait Rudolf Firkusny.

Le sommet sera l'Opus 110 de Beethoven, construit avec un art suprême, mais surtout divagué, cherchant dans le creusement du son la raréfaction d'un univers quasi lunaire, jusque dans cette fugue ovni qui ne couronne plus mais continue le voyage, libre, transcendée, à sa manière aussi poétique, aussi lyrique que tout le reste de la 31e Sonate.

Salle enfin transportée pour deux bis : deux doïnas de la frontière roumaine fixées par Bartók et un Bach, lunaire à nouveau.

Photo: © K.Miura 2007
Source: www.concertclassique.com


Site Credits
© 2004-2016 Piotr Anderszewski. All Rights Reserved.
All sound clips and images reproduced with permission of their respective owners.