Writings
  Biography
  Anderszewski on Richter
  Fleeing the stage in 1990
  Bruno Monsaingeon on Beethoven's Diabelli Variations
  Background
  Recordings - a brief guide
  Profil
  Bruno Monsaingeon sur les Variations Diabelli de Beethoven
  Les Disques
  Anderszewski sur Richter
  1990: Quitter la scène avec fracas
  Anderszewski sur Szymanowski
  Anderszewski on Szymanowski
Anderszewski sur Richter

Il était comme un dieu pour moi. Je l'ai rencontré en 1991 à Varsovie. Comme je voulais l'observer pendant les répétitions, je me suis littéralement couché sur le sol, derrière la scène. Quand il est arrivé, il n'a même pas effleuré le piano. Le lendemain, on m'a appelé, ils avaient besoin de quelqu'un pour tourner les pages de la partition. En fait, une jeune fille avait été choisie pour le faire, mais quand Richter l'a su, il a dit qu'il ne pouvait pas jouer avec une femme à ses côtés, qu'il était trop tenté de regarder ses seins. Plus tard, j'ai appris qu'il ne testait jamais un piano avant un concert. Il avait coutume de dire qu'un concert, c'est comme le destin. Ça m'a fortement impressionné, et je fais comme lui.

[Extrait d'un entretien accordé à Teresa Pieschacón Raphael pour ARTE. Pour lire la suite, cliquez ici]


Photo: © Robert Workman/Virgin Classics 2007


Contact site  |  Site Credits
© 2004-2014 Piotr Anderszewski. All Rights Reserved.
All sound clips and images reproduced with permission of their respective owners.